1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
1terai deux exemples : la discipline jésuite et le drill militaire. Le drill correspond remarquablement dans le plan physique,
2: la discipline jésuite et le drill militaire. Le drill correspond remarquablement dans le plan physique, aux exercices éléme
3identique, exécuté dans deux plans différents. Le drill est un Yoga corporel, le Yoga est un drill de l’esprit. Je sais que c
4ts. Le drill est un Yoga corporel, le Yoga est un drill de l’esprit. Je sais que ces deux mots sont bien dangereux et impopul
5transformer les collèges en couvent. Tant pis. Le drill offre un exemple d’éducation efficace. L’armée de milices suisses fai
2 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
6e Thorez, de Duclos et de Togliatti. Le bon vieux drill fait place à la brimade directe, mais on laisse aux victimes le droit
3 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
7t social. (Équivalent dans notre xxe siècle : le drill militaire.) Mais la préparation à l’autonomie personnelle va dans le
4 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
8 la coutume sacrée. (Seul équivalent moderne : le drill militaire, d’ailleurs en voie de rapide disparition.) La préparation
9 — était conçue sur le modèle militaire (celui du drill, des alignements au cordeau, du silence dans les rangs, des poils de
5 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
10nts des « Schwyzer » à tête chaude, telles que le drill et la discipline formaliste des places d’armes. Ces fiers-à-bras qu’U
6 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
11 la coutume sacrée. (Seul équivalent moderne : le drill militaire, d’ailleurs en voie de disparition.) La préparation à l’aut