1 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
1un peu sur ses « idées », c’est pour souligner ce hiatus étrange : l’homme qu’on pourrait appeler le plus actif du monde, l’un
2 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
2ents de pire découragement ; et beaucoup d’autres hiatus de ce genre, qui l’intriguent à n’en pas finir. Quand il est très fat
3 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
3a révolution dans le sens personnaliste. C’est le hiatus entre la tactique de combat avant la prise de pouvoir et les buts col
4’origine de la crise étatiste de l’URSS. C’est ce hiatus qui a valu au peuple russe la dictature de transition dont nous ne ce
4 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
5le Plan, mais en vertu de tout autres raisons. Ce hiatus inquiétant, cette première faille dans la construction si rigoureuse
5 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
6uvoir de la foi seule de supprimer radicalement l’hiatus entre la pensée et l’action, il appartient à une éthique « actuelle »
6 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
7le Plan, mais en vertu de tout autres raisons. Ce hiatus inquiétant, cette première faille dans la construction si rigoureuse
7 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
8ision. Et cette fin, ce terme, ce télos, tous les hiatus, toutes les obscurités, tous les paralogismes du langage doivent l’in
8 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
9ents de pire découragement ; et beaucoup d’autres hiatus de ce genre, qui l’intriguent à n’en pas finir. Quand il est très fat
9 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
10, s’il est vrai que toute liberté suppose quelque hiatus intime entre le Moi et le destin. Il me semble qu’au seuil de compren
10 1963, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Le Dieu immanent, qui s’annonce à leur cœur » (9-10 novembre 1963)
11… modalité affective fondamentale ». Et le péché, hiatus irréductible entre la situation existentielle et l’être. Et la prière
11 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
12p. 23] du xxie siècle, ce n’est pas seulement un hiatus, mais un abîme qui s’élargit. Plus on va et plus mal on va. Toutes le