1 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
1e les prix. Le client fait la comparaison. Il est impressionné par la baisse, au point qu’il en oublie que cela ne l’intéresse plus
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Pierre-Quint, Le Comte de Lautréamont et Dieu (septembre 1930)
2igne en maint endroit, se soit laissé quelque peu impressionner par le fanatisme des disciples et imitateurs du « comte ». D’autres q
3 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
3de « fascistes » tous ceux qui ne se laissent pas impressionner par la puissance offensive de l’Armée rouge (Pierre Cot dixit), au po
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
4cations. — Quelques rencontres avec des écrivains impressionnés par les Soviets, aussi par le cortège de la Bastille. Je leur demande
5 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
5aux yeux de sa nation. Comme je sortais, vivement impressionné par le courage sérieux (sans nul défi) que suppose hic et nunc une te
6 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
6s doute une astucieuse invention de Don Juan pour impressionner ses victimes. Il en a tant parlé, et vous autres après lui, que toute
7 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
7 de nos deux termes symboliques ne peut manquer d’impressionner. On ne saurait la réduire à rien d’accidentel, de physique ou d’anecd
8 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
8 de nos deux termes symboliques ne peut manquer d’impressionner. On ne saurait la réduire à rien d’accidentel, de physique ou d’anecd
9 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
9 réserve un sleeping jusqu’à la frontière suisse. Impressionné, le Commandant fait évacuer un compartiment pour Retinger, qui trois
10aris et de Londres, peu de réponses à ses appels. Impressionnés par les rumeurs que les milieux officiels répandaient sur son compte,
10 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
11in-Bauchard. — Ces poètes ! 35 Hugo, nullement impressionné par ces nigauds, avait prévu leurs réactions. Mieux que bien des nati
11 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
12iquais Frantz Fanon. Sartre la cite et il ajoute, impressionné : « Ce ton est neuf ». Moi, ce qui m’impressionne, ce n’est pas le to
13impressionné : « Ce ton est neuf ». Moi, ce qui m’impressionne, ce n’est pas le ton, guère plus neuf que la propagande communiste de
12 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
14raît guère récupérable. (Mais « L’Ile des morts » impressionnera longtemps encore l’adolescent qui approche « l’Art ».) Mais tous ces
13 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
15ès bien en main, et vos excités de la région ne l’impressionnent pas. À quoi je répondrai deux choses : 1° De Gaulle lui-même ne peut
14 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
16ôles en leur personne. Et l’opinion démocratique, impressionnée, semble attendre maintenant de ses propres hommes d’État qu’ils fasse
15 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
17ès bien en main, et vos excités de la région ne l’impressionnent pas. Or le chef a choisi de s’en aller, précisément à propos de l’aff
16 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
18idée d’avoir transformé tant de vies m’a beaucoup impressionné. J’ai tâché de suivre un peu ce qui se passait dans la vie de ces gen
17 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
19. 381] d’avoir à se méfier, ce dont — visiblement impressionné — il fait part aux lecteurs de son second tome. André Gide a sans dou
20s paraît très probable que Guillaume fut vivement impressionné par le mouvement de Fontevrault et par les succès éclatants qu’il rem
21 mêmes situations conflictuelles, ils ne sont pas impressionnés. Ils me rappellent ces juges américains dont je lis ces jours-ci qu’i
18 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
22rands travaux » renforcent l’unité nationale, ils impressionnent l’étranger, ils coûtent très cher, ce qui peut attirer le grand capit