1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
1ère dès l’enfance pour façonner des contribuables inoffensifs. Enfin, il faut un nombre considérable de leçons, et le plus longtemp
2 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
2des meilleurs esprits que la France ait su rendre inoffensifs. Il se pourrait très bien qu’à cette génération ne soit échue qu’une
3 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
3tion des Forges pour essayer de rendre les canons inoffensifs : c’est l’instrument même du parti qui est meurtrier. b) On appelle
4 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
4oumission : ils l’appellent Dieu). Ce qu’il y a d’inoffensif chez l’être faible, sa lâcheté, cette lâcheté dont il est riche et qu
5 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
5prise ? Car enfin, poser la question en apparence inoffensive et toute pratique, de l’emplacement et de la dotation d’un palais con
6rante de l’esprit pur : ce sont ces lieux communs inoffensifs et soigneusement vidés de toute espèce de « basse » réalité qui alime
6 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
7a joie de ta vocation créatrice. Trop de penseurs inoffensifs secrètent des philosophies correctes, trop de drames inoffensifs se n
8rètent des philosophies correctes, trop de drames inoffensifs se nouent par jeu dans nos romans, trop de scribes inoffensifs nous s
9e nouent par jeu dans nos romans, trop de scribes inoffensifs nous singent la fureur, ou la révolte, l’indulgence sceptique ou la p
10te, l’indulgence sceptique ou la paix distinguée. Inoffensifs, tous ceux dont l’œuvre n’est pas ce lieu de combat sans merci où que
11ts. C’est que l’on confond la pensée avec l’usage inoffensif de ce que les créateurs ont pensé, au prix de leur vie souvent, et to
12est sa malfaisance particulière que de se vouloir inoffensif et impuissant. Nous l’avons dit souvent déjà, et nous aurons sans dou
13ureux dans l’examen d’une maxime dont l’apparence inoffensive ne doit pas nous faire oublier qu’elle pourrait servir d’épigraphe à
14C’est parce qu’il est en apparence insaisissable, inoffensif, médiocre même, que le vertuisme clérical peut déprimer gravement la
7 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
15e sécurité où elle végète et récite ses problèmes inoffensifs. Et pourtant la violence véritable, qui n’est pas la brutalité, est p
8 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
16ournaux. (Bien sûr que sous cette forme, elle est inoffensive, tant qu’elle reste d’usage interne, c’est-à-dire purement électoral.
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
17 petite ville comme une espèce de fou, d’ailleurs inoffensif. Ou peut-être encore, ce qui est pis, comme un hypocrite qui a trouvé
10 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
18e grotesque qui a pour effet certain de le rendre inoffensif aux yeux des personnes instruites. Car si le Diable est simplement le
11 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
19usion aux gratte-ciel, ces beaux joujoux [p. 147] inoffensifs, souvent grandioses et toujours un peu bêtes, mais à l’ensemble de no
12 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du diable I : « Je ne suis personne » (15 octobre 1943)
20de revêtir une apparence moyen-âgeuse qui le rend inoffensif aux yeux de la plupart d’entre nous. Car si le Diable est simplement
13 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
21r l’attention sur des tics de langage qu’on croit inoffensifs, et qui dépriment en fait tant de bonnes volontés, quand il faut qu’e
14 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur une phrase du « Bloc-notes » (mars 1959)
22s et de celles de Khrouchtchev, comment la rendre inoffensive ou bénéfique ? En faisant l’Europe, c’est l’évidence. Ou bien dites-n
15 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
23 excessive à un agent externe qui est d’ordinaire inoffensif, mais qui soudain, pour des raisons que nul ne connaît, provoque chez
16 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
24 sans plus attendre la pénurie finale, le rendent inoffensif dans les années qui viennent ? Sans pétrole, que pourrait-il faire ?
17 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Utopie, technique. État-nation (printemps 1980)
25mmunautés de base, les seules réelles, les seules inoffensives. Il y a bien près d’un demi-siècle que j’en parle. On me disait, il y