1 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
1facile. Allez donc vous mettre en colère contre l’insignifiance ! On ne nous laisse même plus la colère. Ah ! nous ne risquons pas d’
2 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
2réalisation éthique, et se confondre dans la même insignifiance, quoique de signes contraires. Poursuivant cette opposition au-delà
3 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
3e mauvais garçons 70 . Cette Histoire assoiffée d’insignifiances rassurantes ; cette Histoire invertie qui remonte le temps, toute déd
4 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
4és au jour le jour et sans souci de leur possible insignifiance 5 . Le mieux sera sans doute d’envisager l’un après l’autre quelques
5 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
5t : la chasse au Diable dans nos idéaux et dans l’insignifiance de nos actes. Et ce n’est point par amour du paradoxe, mais au contra
6n vice, c’est une vertu désorbitée ou réduite à l’insignifiance. C’était le bien, mais le Diable s’y est mis, à l’instant même où nou
6 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
7e nos vices n’avaient plus l’air de rien, et leur insignifiance était leur diabolisme. Il est trop clair que les démocraties, en tant
8 Ou si peu. Sans rien perdre… 32. Le démon de l’insignifiance … neither having the accent of Christians, nor the gait of Christian
9 que la conséquence de ce culte n’est autre que l’insignifiance de nos vertus autant que de nos vices. Or les vertus insignifiantes,
10voudrais donner un autre exemple des méfaits de l’insignifiance, créatrice de névroses dans la vie d’aujourd’hui. [p. 110] 33. Brèv
7 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
11élateur d’une présence perverse au sein même de l’insignifiance. L’exactitude impitoyable de ses jugements, qui ne portent d’ailleurs
12participe de la légèreté, de l’arbitraire et de l’insignifiance qui signalaient la morale bourgeoise. Fermons cette parenthèse. Le vr
13ns et dans les magazines à gros tirage. Car cette insignifiance est en train de dissoudre les structures qui nous protégeaient contre
8 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
14gues, c’est-à-dire incompatible avec l’égoïsme, l’insignifiance et l’esprit de combine, l’arrivisme, l’opportunisme et la fuite devan
15bée plus bas que le mensonge, je veux dire dans l’insignifiance. Ah ! comme le Diable se réjouit du bavardage aimable ou ému des spea
9 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable X : Le Diable homme du monde (17 décembre 1943)
16élateur d’une présence perverse au sein même de l’insignifiance. L’exactitude impitoyable de ses jugements, qui ne portent d’ailleurs
10 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
17duisaient toute vie dans le temps et la chair à l’insignifiance anonyme d’un passage éphémère dans l’Illusion. Ainsi l’Histoire, cons
11 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
18duisaient toute vie dans le temps et la chair à l’insignifiance anonyme d’un passage éphémère dans l’Illusion. Ainsi l’Histoire, cons
12 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
19le d’une capitale européenne mais irrités par son insignifiance, remplit la seconde partie de ce vaste roman. La réserve savante des
13 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
20le d’une capitale européenne mais irrités par son insignifiance, remplit la seconde partie de ce vaste roman. La réserve savante des
14 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
21nt vers ce plus bas niveau d’indifférenciation, d’insignifiance et d’inertie finale où les déchets de l’être lentement se consument —