1 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
1ident. Voici la dialectique d’Éros et d’Agapé, la lutte entre l’élan qui porte l’homme vers l’ange, et le devoir d’aimer les
2nt les prodromes de la révolution russe, puis les luttes des années héroïques, jusqu’à la NEP, tout cela sans prendre parti po
2 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
3 la fin de sa vie qu’il s’offrit sans masque à la lutte, au cours de la polémique décisive qui devait le mener à la mort. Ain
4ilière avec toute espèce de souffrance — avec les luttes intérieures, avec la crainte et le tremblement, les frémissements, le
3 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
5 les valeurs neuves qu’on avait inventées pour la lutte. Il faut rejeter avec dégoût ce que l’on désirait de toute sa fougue 
4 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
6rival, est la passion de l’âme par excellence. La lutte entre les deux « instincts » n’est donc pas autre chose que la lutte
7x « instincts » n’est donc pas autre chose que la lutte entre les deux puissances de l’Éros animique que symbolisent les myth
8evable hors de la tension permanente, voire de la lutte (latente ou déclarée) entre au moins deux tendances antagonistes. Pre
5 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
9ni tout à fait des « deux hommes en moi » dont la lutte fait gémir saint Paul ; mais, préalablement à tout jugement moral, il