1 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
1la réduire dans les cadres actuels. L’institution matrimoniale se fondait en effet sur trois groupes de valeurs qui lui fournissaien
2ieures, n’avait que plus gravement miné l’éthique matrimoniale de la jeunesse. La décadence du mythe de la passion dans la patrie du
3xuelle provoquée par la décadence des contraintes matrimoniales et du mythe de l’amour mortel. Déjà l’on voyait affleurer le fond de
4n auréole romantique : on la réduit à sa fonction matrimoniale : faire des enfants, puis les élever jusqu’au moment où le Parti s’en
5 chacun sa « fiche de mariage ». Alors la science matrimoniale trouvera sa juste application dans l’esprit de Lycurgue et de Sparte 
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
6té urgente, puisqu’on sait bien que l’institution matrimoniale repose sur des bases financières et non plus religieuses ou morales.
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
7’a pas cessé d’être aujourd’hui dans les annonces matrimoniales. La sexualité pure n’intervenait que pour « troubler » ces petits cal
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
8la réduire dans les cadres actuels. L’institution matrimoniale se fondait en effet sur trois groupes de valeurs qui lui fournissaien
9ieures, n’avait que plus gravement miné l’éthique matrimoniale de la jeunesse. La décadence du mythe de la passion dans la patrie du
10provoquée par la double décadence des contraintes matrimoniales et du mythe de l’amour mortel. Déjà l’on voyait affleurer le fond du
11auréole romantique : on la réduisit à sa fonction matrimoniale : faire des enfants, puis les élever jusqu’au moment où le Parti s’en
12 chacun sa « fiche de mariage ». Alors la science matrimoniale eût trouvé sa juste application dans l’esprit de Lycurgue et de Spart
13e que leurs ancêtres quant au mariage et à la vie matrimoniale. Ces exigences iront croissant avec la diffusion des « sciences humai
5 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
14tidiques qui sont le secret de millions de drames matrimoniaux, sexuels et psychiques : Mom. Philip Wylie, dans un livre rageur inti
6 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
15n conjugale ». C’est lui qui administre les biens matrimoniaux, choisit le domicile familial et décide de l’éducation des enfants. L
7 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
16le combattait venaient de dresser contre les lois matrimoniales non seulement l’hérésie du Midi, mais l’élite culturelle de l’Europe.
8 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — b. Naissance de l’érotisme occidental
17’amour (sexuel ou passionnel, [p. 21] libertin ou matrimonial), toute attitude de l’homme devant l’amour, correspond, qu’on le sach
9 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
18amour : sexuel ou passionnel, normal ou aberrant, matrimonial ou spirituel. « L’amour est à réinventer » disait Rimbaud. Cette espè
10 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
19le combattait venaient de dresser contre les lois matrimoniales non seulement l’hérésie du Midi, mais l’élite culturelle de l’Europe.
11 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
20 et du prochain, l’amour-passion, et même l’amour matrimonial. Mais on me dira que l’Asie n’est pas toute spirituelle, et que la vi
12 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
21 et du prochain, l’amour-passion, et même l’amour matrimonial. Mais on me dira que l’Asie n’est pas toute spirituelle, et que la vi
13 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
22ar erreur d’hérésie ont coutume de blâmer l’ordre matrimonial et d’en médire ». Or c’est ce qu’ont fait tous les grands troubadours
23rce qu’elle est l’ennemie intime de l’institution matrimoniale et de son éthique — ce qui est exact ; d’où l’on déduit que « l’amour
14 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
24 et moi, origine « érotique », ou pour mieux dire matrimoniale, de toute communauté humaine. Toi et moi, c’est le nous primitif. Pre