1 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
1depuis la guerre, chez nos voisins. Du Front noir national-socialiste (Otto Strasser) jusqu’au Neue Volk marxiste (Vitus Heller) nombreux s
2 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
2 qu’elle vienne et quoi qu’elle veuille. Le parti national-socialiste ne se trouvait pas devant une masse informe et arriérée, mais devant
3on à tout au-delà transcendant. Bien que le parti national-socialiste prétende imposer à ses membres la dénomination de « croyants » (en ve
3 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
4entier en vertu de notre vieille sagesse. Le nous national-socialiste n’est pas seulement un concept philosophique, il correspond à la réal
4 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
5son bien… On voit très clairement pourquoi l’État national-socialiste ne peut pas appliquer le système de referendum, et doit se borner au
5 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Ballet de la non-intervention (avril 1937)
6otalement faussé le problème espagnol. Franco est national-socialiste, mais il est aussi clérical. Or c’est le national-socialisme anticlér
6 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
7ut dire. Par un curieux paradoxe, c’est le régime national-socialiste qui est en train de leur faire découvrir le fait social et les problè
7 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
8 lettre qui résume tout ceci. Elle est d’un jeune national-socialiste qui, ayant lu par hasard un de mes livres, entreprend de réfuter les
8 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
9son bien… On voit très clairement pourquoi l’état national-socialiste ne peut pas appliquer le système de referendum, et doit se borner au
9 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
10nes. Esquissons donc une description du phénomène national-socialiste en partant des catégories que nous venons de dégager, et qui signalen
10 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
11aveugler sur la nature du vrai danger fasciste et national-socialiste : le fanatisme de l’État-nation. S’ils omettaient de dénoncer l’État-
11 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
12personnel — tel fut le péché constitutif du parti national-socialiste. L’Occident n’a pas eu de pire ennemi, et il est loin d’être certain
13e seul, ni aucun socialisme d’ailleurs, au projet national-socialiste qui avait su mêler dans un commun vertige la droite et la gauche acti