1 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
1 Il ne paraît pas croire à un péril oriental très pressant, ni surtout que nous ayons à chercher là-bas notre salut. « La seule
2 1932, Le Paysan du Danube. Note
2ils se présentent avec l’assurance et l’optimisme pressant du commis voyageur. Mais alors, l’orgueil de quelques-uns, se refusan
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
3les yeux sur mon livre. Et la foule menaçante se pressait autour du char de la princesse qu’on menait au bûcher. Alors vinrent
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
4es gros ! mon bon. Mais c’est donc vous, qui nous pressez toute notre argent, depuis quatre ans que vous l’avez, le pouvoir ! —
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
5s mon livre et me mis à regarder les êtres qui me pressaient de tous côtés. Tantôt ils m’offusquaient par leurs visages fermés et
6 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
6t avril ou mai. Et l’on m’écrit de Suisse pour me presser de rentrer. Mais là-bas, que pourrai-je bien faire ? La censure ne s’
7 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
7es en frappant le sol d’un bâton. Derrière lui se pressaient trois hommes plus petits, l’un sur les talons de l’autre, le premier
8 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe s’inscrit dans les faits [Introduction] (novembre 1956)
8ue chose qui soit à la fois documenté et décanté, pressant et objectif, complet et bref. C’est trop demander, bien sûr. C’est pe
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
9venir obscur et vain ! Au concours bruyant qui se pressait sous ces portiques a succédé une solitude de mort. Le silence des tom
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
10 son absolue maîtrise, au temps où le vulgaire se pressait autour d’elle en acclamant son nom et par là-même en le contaminant d
11 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
11ramener aux grands postes publics, quand un appel pressant du pays l’y engageait. Jeter des ponts, relier l’action à la pensée,
12 1965, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Un écrivain suisse (20-21 mars 1965)
12ramener aux grands postes publics, quand un appel pressant du pays l’y engageait. Jeter des ponts, relier l’action à la pensée,
13 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jean Paulhan (19-20 octobre 1968)
13laborateurs de la revue : c’était toujours vif et pressant, et tout à trac ; comme la reprise d’un entretien interrompu par un c
14 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
14s mains — il suffit du plus petit geste, comme de presser sur un bouton, pour produire les plus grands effets de toute l’Histoi
15 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
15rquoi ce recul ? [p. 21] Le défi serait-il moins pressant, les motifs d’union moins nombreux, ou affaiblis ? Reconnaissons que
16 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
16lusieurs lettres de dirigeants du Club de Rome me pressant de rédiger le rapport que m’a demandé Aurelio Peccei. Sur quel thème 
17 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). C.J.B. l’Européen, 1891-1974 (printemps 1974)
17ramener aux grands postes publics, quand un appel pressant du pays l’y engageait. Jeter des ponts, relier l’action à la pensée,