1 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
1rdiesse de ce bon sens qui est le plus éloigné du sens commun — mais qui reste trop méfiant de tout romantisme pour édifier aucun s
2 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
2t, nous l’avons vu, que nous pouvons attribuer un sens commun, ou plus exactement une réalité d’existence commune à des concepts tr
3 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
3it pas rejoint d’une manière aussi naturelle le « sens commun ». Sans doute ce préjugé contre l’esprit n’a pas toujours été si fort
4lité temporelle. Ce raisonnement a l’apparence du sens commun, mais il repose sur une erreur de fait : car l’intellectuel, comme to
5 des mots. Et pour que les mots aient un sens, un sens commun, et entendu de tous, il faut que le terme — la fin — soit proclamé pa
4 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Ni gauche ni droite (août 1935)
6ulture, ce serait d’abord rendre aux mots-clés un sens commun. Mais il me semble qu’on a fait tout autre chose, au Palais de la Mut
5 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
7isse se référer et qui fixe vraiment l’usage : un sens commun. La plupart des débats qui nous occupent, qu’il s’agisse de politiqu
6 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
8lyse de nos vocabulaires montrerait que le peu de sens commun qu’ils conservent vient de souvenirs bibliques et liturgiques.) Je po
7 1946, Le Semeur, articles (1933–1949). Chances d’action du christianisme (juin-juillet 1946)
9ils exagèrent, qu’ils rêvent, qu’ils n’ont pas le sens commun, qu’ils voient trop grand… Peut-être même par des petites revues comm
8 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
10sous-entendu qu’elles correspondent au langage du sens commun, aux images que pourrait se former du phénomène un observateur non-sa
11 ». Voilà qui paraît clair, j’entends conforme au sens commun. Je distingue pourtant, derrière ce jugement, la plus étrange illusio
9 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
12ayer de s’unir si l’on n’a pas d’abord rendu leur sens commun aux mots-clés du débat historique qui met en jeu notre vie même. Pour
10 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
13mmunautaire, l’appel à quelque chose qui rende un sens commun à nos actions et à nos rêves, à notre vie, à notre mort… Cette faim t
11 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
14es disputes pédantes, il est facile de définir un sens commun à toutes les acceptions du terme. La culture a toujours désigné l’act
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
15 d’une de ces assemblées soient une fois doués du sens commun ; il n’est pas même impossible qu’ils [p. 139] veuillent sincèrement
13 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
16es disputes pédantes, il est facile de définir un sens commun à toutes les acceptions du terme. La culture a toujours désigné l’act