Ce réseau relie des mots qui apparaissent ensemble dans un contexte de 100 mots de large, dans Journal d’Allemagne. Les mots reliés sont les plus significatifs de la base, selon un calcul de distance documentaire (BM25 voir les résultats).

Indices de lecture — Les mots sont colorés selon leur fonction, les substantifs sont en blanc, les noms en vert, et les adjectifs en orange. Ces types de mots sont généralement les plus significatifs du contenu sémantique d’un texte. La taille d’un mot est représentative de son nombre d’occurrences dans la section de texte sélectionnée. L’épaisseur d’un lien entre deux mots est représentative du nombre d’apparitions ensemble.

Placement gravitationnel — Le placement des mots résulte d’un algorithme gravitationnel, qui essaie de rapprocher les mots les plus liés (comme des planètes par l’attraction). Il en résulte que le les directions haut ou bas ne sont pas significatives, c’est à l’humain de retourner le réseau dans le sens qui est le plus lisible pour lui (avec les boutons ). Dans la mesure du possible, l’algorithme essaie d’éviter que les mots se recouvrent, mais l’arbitrage entre cohérence générale des dsitances et taille des mots peut laisser quelques mots peu lisibles. Le bouton tente d’écater au mieux les étiquettes. L’utilisateur peut aussi zoomer pour entrer dans le détail d’une zone ( ), et déplacer le réseau en cliquant tirant l’image globale. Le bouton permet de tout mélanger,